24 juin 2011

Dans les vignes en 2011

Comme chaque année, tout a commencé par la taille, entre janvier et début avril, et oui j’ai fini un peu tard, voir même très tard, pour cette année très précoce. Sur la partie taillée début avril, les sarments non taillés avaient débourrés.

P1000181       P1000182

Entre fin mars et début avril, j’ai fait procéder à l’arrachage des Cinsauts…. Ce n’était plus possible, ils étaient infectés d’Esca (maladie du bois qui fait mourir la souche), et pour une surface de 70 ares, ils ne produisaient plus que 3 Hl. De plus ils demandaient un travail considérable pour l’ébourgeonnage. Je vous raconterais plus tard par quoi ils vont être remplacés.

P1000669  P1000672

Début mars nous avons procédé, avec les employés habituels (Flavie, Fred et Greg), à la plantation des repiqués. Cette année, les variétés sont Grenache Blanc, Clairette blanche et Counoise noir. Des cépages qui j’espère permettront à maturité de faire diminuer le degré de mon vin.

P1000222   P1000246

P1000238   P1000250

Pendant le mois  d’avril, j’ai fignolé la taille, couper les repousses de Porte-Greffe et couper les sarments oubliés à la taille.

P1000703       P1000705

Depuis que j’ai les vignes (Octobre 2006), je n’avais pratiqué aucun apport d’engrais, j’ai décidé d’en faire un cette année. Un Engrais Organique Homologué en agriculture biologique. Résultat 1 Tonne d’engrais en poudre épandu au sceau, en 3 soirs à 2. Ce n'était peut être pas la meilleure période pour faire cet apport, mais il a été retardé par la non prise en compte de ma commande par mon fournisseur...

P1000756   P1000759

P1000761      P1000767

Comme je vous le disais précédemment, 2011 est pour l’instant un millésime très précoce. Les mois d’avril et mai ont été très chaud et surtout très sec. Il aura fallu attendre le weekend de l’ascension pour voir arriver un peu d’eau (28mm sur Sérignan). Le stade début floraison a eu lieu le vers le 14 mai alors que les années précédente elle commençait vers la fin mai. Cependant avec ce dernier mois de juin assez frais j'ai l'impression que les choses se rééquilibrent. Enfin on verra avec le début de la véraison.

Coté traitement, j’en suis à 3. Le premier le 12 mai, puis le 31 mai et le 7 juin. Uniquement avec du Cuivre et du Soufre. Pour le moment en quantité de cuivre métal à l'hectare (je rappelle que la dose à ne pas dépasser est de 6 Kg par Ha et par an de moyenne sur 5 ans) est de 1,520 Kg. Les doses de Cuivre à apporter par Ha sont limitées car bien que naturel, le cuivre est un métal lourd, qui s'accumule dans les sols, et à long terme devient phyto-toxique pour les vignes. Et à ce jour les vignes sont parfaitement seines. Ah oui, pour commenter les photos qui suivent, qui peuvent interpeller quant aux produits que j'utilise, je rappellerai que le cuivre et le souffre, bien que naturel, sont irritants pour l'homme, voilà pourquoi je me protège autant, la peau, les yeux et les voies respiratoires et je pense que tout le monde devrait en faire de même...

P1000813   P1000816

P1000817   P1000833

Peut être que certains d'entre vous vont penser que je n'aurais pas du mettre ces photos, mais vous comprendrez j'espère à la lecture de ce blog que j'ai choisi la voie de l'honnèteté et de la transparence... 

Cette année je devais faire ces traitementsavec une brouette solo des années 80, mais elle a « rendu l’âme », dès ses premiers tour de roue… résultat j’ai ressorti le pulvé à dos de l’année dernière. 

J’ai procédé à 2 labours croisés, début Avril et début mai et 1 labours dans le sens Nord-Sud le week end dernier… Roméo travaille de mieux en mieux, sa vitesse d’avancement est de plus en plus régulière…. Par contre il est toujours aussi impatient et curieux…

P1000675   P1000677

P1000981   P1000987

Voilà pour ce début d’année, très actif. Je pense que je n’ai jamais autant et aussi bien travaillé dans les vignes… pourvu que ça dure !!!

Ah oui coté commerce du vin toujours quelques soucis de paiement, le dernier en date 5 mois de retard et la personne ne comprend pas que je m’énerve…   la facture était de 120 euros, et la quasi totalité des bouteilles vendues par moi-même, au cours d’une animation au mois de décembre 2010… à méditer…

Pour les prochaines semaines, le programme dans les vignes, est de finir de tirer les herbes autour des ceps, de refaire un tour d’ébourgeonnage (le premier ayant eu lieu mi mai), et tomber quelques grappes sur les ceps les plus fragiles ou les ceps les plus chargés.

Posté par Mantes à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Dans les vignes en 2011

Nouveau commentaire